Bioclimatisme - Isolant Minéral

LA PERLITE

La perlite expansée est un isolant fabriqué à partir de roches volcaniques broyées et expansées thermiquement à plus de 1000 °C. Lorsque l'eau s'évapore, elle fait gonfler les fines particules de roche qui accumulent de l'air. La perlite expansée se présente sous forme de granulés ou de panneaux et est surtout utilisée pour l'isolation des toitures-terrasses.

Ses plus : bonne résistance thermique, produit écologique, ininflammable, insensible à la vermine et aux rongeurs. Ses moins : à mesure que les granulés absorbent l'humidité, ils se sédimentent et peuvent perdre leur pouvoir isolant, doit souvent être utilisée en association avec d'autres matériaux isolants.

 

LA VERMICULITE

C’est un minerai naturel proche de la famille des micas. Avant traitement, il est trié, calibré, tamisé. Ce traitement thermique (exfoliation) à 900°C aboutit au produit exfolié : le VERMEX.

Isolant thermique et phonique la vermiculite a un grand avantage celui d’une grande légèreté de part une masse volumique très faible.

 

LA BRIQUE ALVEOLAIRE

Les briques en terre cuite à alvéoles sont naturelles et 100% recyclables. Celles-ci sont très épaisses (environ 37 cm) et plus légères que d’autres types de briques.

Leur structure alvéolaire associée aux qualités naturelles de la terre cuite permet de construire des murs porteurs et isolants à la fois. Autrement dit, elles ne nécessitent pas d'isolation thermique. Pour l'acoustique, certaines réserves sont à prendre en compte, qui font état d'une résonnance intérieure supérieure à une construction classique.

Ces briques nouvelle génération offrent aussi une inertie thermique, qui régule la température intérieure et préserve des variations de température importantes sans dessèchement de l'air. Et, en prime, elles absorbent beaucoup moins d'humidité que leurs consœurs (5 fois moins selon les fabricants).

 

LE BETON CELLULAIRE

Le Béton cellulaire est un matériau de construction destiné au gros œuvre. Fabriqué exclusivement à partir de matières premières naturelles, il résulte d'un savant dosage d'eau, de sable, de ciment, de poudre d'aluminium, et d'air. Une gamme complète constituée de blocs, linteaux, dalles de plancher et de toiture, carreaux pour cloisons permettent de construire une maison entièrement en béton cellulaire.

Il ne nécessite aucun isolant complémentaire. Sa structure alvéolaire constituée de millions de micro cellules d’air lui confère ses propriétés d’isolant thermique. Emprisonné de façon homogène dans la masse du matériau, l’air assume son rôle d’isolant parfait. Ainsi le béton cellulaire ne permet que de faibles déperditions de chaleur. Il fait obstacle à la chaleur en été et garde la maison au chaud tout l’hiver. Autres atouts : c’est un matériau qui respire en laissant migrer la vapeur d'eau naturellement dégagée par les occupants et leurs activités quotidiennes. Cette hygrorégulation est essentielle pour éviter tous risques de barrière à l'humidité ambiante, à la formation de condensation et à l'apparition de moisissures.

Enfin, c'est un matériau minéral incombustible. Classé M0, le béton cellulaire est ininflammable. Il ne dégage aucun gaz, ni fumée toxique. En cas d'incendie, un mur possède une capacité coupe-feu de six heures.

 

LA LAINE DE VERRE

La laine de verre est un matériau se présentant comme un matelas de fibres de verre extrêmement fines. On l'utilise dans le bâtiment comme isolant thermique.

À travers l'histoire, les fabricants de verre ont expérimenté les fibres de verre, mais la fabrication de laine de verre en masse n'a été possible qu'avec le développement des machines-outils. En 1893, Edward Drummond Libbey présenta un vêtement à la World Columbian Exposition incorporant des fibres de verre ayant le diamètre et la texture de fibres de soie. Ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de laine de verre a été inventé, en 1938, par Russell Games Slayter, d'Owens-Corning, comme matériau pouvant être utilisé dans l'isolation thermique.

 
 

LA LAINE DE ROCHE

La laine de roche est un isolant thermique utilisé dans la construction. C'est également un absorbant acoustique utilisé dans un système masse-ressort-masse pour l'isolation acoustique. La laine de roche est un silicate amorphe fabriqué à partir d'une roche volcanique, la diabase. Elle peut contenir un liant et une huile pour supprimer la poussière. Elle est, dans certaines applications, un peu plus efficace que la laine de verre.

C'est un matériau fibreux qui ne propage pas le feu. Permettant l'aération et laissant passer l'humidité, la laine de roche est également utilisée comme substrat dans les cultures hydroponiques (cultures hors-sol).

 
 

Actualités